COP des Assos


La COP des assos de CentraleSupélec est une charte rédigée par les étudiants membres d'Impact. De la même façon que la COP des états, chaque association du campus est libre de la signer. Ainsi, plus de 30 assos ont déjà signé la COP des assos qui les engage dans une démarche écologique.

Préambule

La charte des assos est une charte qui engage les associations de CentraleSupélec dans une démarche éco-responsable. Cette charte a été écrite en concertation avec les associations, après différentes réunions, dans lesquelles chacun et chacune a pu émettre ses propositions et exprimer son expérience.

Cette charte a un double objectif : sensibiliser les étudiant·e·s, et réduire l'impact de la vie associative, sans pour autant entraver la vie des associations. Ainsi, certains alinéas ont été écrits pour sensibiliser et proposer des idées d'actions, alors que d'autres permettent une réduction directe de l'impact environnemental.

  1. Article I : Gobelets Réutilisables

    1. Alinéa 1

      Lors des soirées organisées pour les étudiant·e·s de CentraleSupélec uniquement, la distribution de gobelets réutilisables sera limitée à 15 % du nombre de participant·e·s, ou alors les gobelets seront consignés. Les gobelets distribués seront issu du stock commun.

    2. Alinéa 2

      Lors de soirées ou d'évènements organisés par des associations signataires et impliquant des participant·e·s extérieur·e·s à CentraleSupélec, lesdites associations devront utiliser un stock de gobelets réutilisables neutres et devront récupérer les gobelets distribués, en les reprenant à la sortie de l'évènement. Ces gobelets seront à la fois neutres et reconnaissables.

    3. Alinéa 3

      La production de gobelets réutilisables doit être limitée au maximum, par exemple en regroupant plusieurs logos sur un même gobelet. Les gobelets marqués du logo d'un évènement n'incluront pas de date pour faciliter leur réemploi à l'édition suivante.

  2. : Barspés

    On désignera sous le terme « barspé » un repas distribué par une association aux étudiant·e·s sans réservation préalable.

    1. Alinéa 1

      Le dimensionnement d'un barspé devra être réfléchi de manière à minimiser la production de déchets. Le surplus devra être redistribué, dans le respect des règles sanitaires.

    2. Alinéa 2

      Les associations devront limiter au maximum le recours à des produits emballés et le nombre de sachets plastiques utilisés.

    3. Alinéa 3

      Un bilan carbone sera réalisé après chaque barspé, accompagné d'un récapitulatif des actions ayant été mises en place pour limiter le gaspillage alimentaire, la production de déchets et l'impact environnemental ainsi que le résultat de ces actions.

    4. Alinéa 4

      Tous les déchets recyclables seront triés. Tous les déchets compostables seront compostés dans les limites des bacs à compost installés sur le campus de CentraleSupélec. Des posters expliquant les règles de tri et de compost seront affichés sur les poubelles correspondantes.

    5. Alinéa 5

      Au moins 40 % des portions servies lors de barspés au cours de l'année par une association seront végétariennes.

    6. Alinéa 6

      Les menus des barspés seront conçus, autant que possible, à partir de produits de saison et locaux.

    7. Alinéa 7

      La viande rouge sera proscrite des menus des barspés.

    8. Alinéa 8

      Les associations ne pourront pas prévoir de stock de vaisselle à usage unique en prévision d'un barspé. De plus, les serviettes à usage unique seront limitées strictement à une par personne. Les participant·e·s devront donc utiliser des lunchboxes et gobelets réutilisables ou équivalents.

  3. Article III : Goodies et textiles

    On désignera par le terme « membre actif ou active » les personnes qui participent au fonctionnement et à l'organisation d'une association, à l'organisation de ses évènements.

    1. Alinéa 1

      Les associations s'engagent à réduire le nombre de goodies produit par années, grâce à des initiatives telles que la mise en commun de goodies.

    2. Alinéa 2

      Les goodies éco-responsables par leur matière et leurs fonctions devront être privilégiés.

    3. Alinéa 3

      Les associations limiteront leur nombre de textiles produits à 4, dont au maximum 2 gros textiles (pull, sweat, veste, teddy, K-way, jogging), par membre actif ou active, s'ils ne sont pas imposés par un partenaire ou un bureau national.

    4. Alinéa 4

      Les associations encourageront leurs membres à passationner leur textiles.

    5. Alinéa 5

      Les textiles fournis aux staffeurs et staffeuses des différents évènements seront réutilisés d'un évènement à l'autre, et d'une année à l'autre, si cette mesure ne menace pas la sécurité de l'évènement ou des participant·e·s.

    6. Alinéa 6

      Les associations organisatrices d'événements réservés aux étudiant·e·s de CentraleSupélec ne distribueront pas de textiles aux personnes prenant part à ces événements, sauf si le textile a une utilité pratique. Les associations qui organisent des évènements où des personnes extérieures non issues de CentraleSupélec pourront proposer à la vente des textiles aux participant·e·s.

    7. Alinéa 7

      Les textiles éco-responsables par leur matière ou leur mode de production devront être privilégiés.

  4. Article IV : Communication

    1. Alinéa 1

      Le lieu d'affichage des affiches en papier devra être limité à des points pertinents et autorisés et ce dans un nombre limité, c'est-à-dire dans la limite d'une affiche par point d'affichage. Ainsi, le nombre d'affiches affichées sur le campus sera limité au nombre de points d'affichage.

    2. Alinéa 2

      La distribution de flyers sera interdite sur le campus.

    3. Alinéa 3

      Les affichages signalétiques seront retirés dès la fin de l'évènement.

    4. Alinéa 4

      Les e-mails de communication devront encourager à supprimer ledit e-mail à la suite de sa lecture.

    5. Alinéa 5

      Les informations qui peuvent être regroupées doivent l'être pour diminuer le nombre d'e-mails envoyés. L'usage de newsletters périodiques (dont celle du BDE) est fortement encouragé.

  5. Article V : Évènementiel et suivi des associations

    1. Alinéa 1

      Un bilan carbone de l'intégration précis et complet sera réalisé annuellement pour identifier les progrès et les pistes d'amélioration.

    2. Alinéa 2

      Les associations organisatrices d'évènements majeurs réaliseront un bilan carbone de ceux-ci pour identifier les progrès et les pistes d'amélioration.

    3. Alinéa 3

      Les associations seront actives dans l'évolution des articles de la présente charte.

    4. Alinéa 4

      Les associations signataires s'engagent à désigner au moins un ou une référent·e chargée de participer à l'évolution et au suivi de la présente charte. Il ou elle s'engage à se former sur les questions inhérentes à sa fonction.

    5. Alinéa 5

      Les associations signataires s'engagent à s'entraider pour réduire leur impact sur l'environnement.

Signataires :